Beagle, toutes les informations essentielles à connaitre sur ce chien

Bon nombre de personnes sont actuellement attirées par le Beagle, un chien robuste et affectif. C’est une race de chien parmi les plus prisées des grands amoureux de canidés en France. Il s’agit en effet d’un animal fidèle et tout à fait affectueux. Mais avant de songer à adopter ce toutou de petite taille, il est primordial de connaitre tout ce qui concerne cette race canine. Cet article dévoile toutes les informations essentielles à connaitre sur le Beagle.

Historique du Beagle

Le Beagle vient tout droit de l’Angleterre. Il a vu le jour dans les années 1830 selon les spécialistes. Il s’agissait au tout début d’un compagnon de chasse, ceci, parce que ce chien découle d’un croisement entre le Harrier et d’autres races canines. De la sorte, il jouit d’une vitesse incroyable. Puis la reine Élisabeth I l’a rendu populaire en tant que chien de compagnon royal. Et à l’heure actuelle, il devient très populaire en France. Sa notoriété se répand d’ailleurs à travers l’Europe, mais également aux États-Unis et en Australie. Il a perdu petit à petit son rôle de compagnon de chasse au profit de promenades, de câlins et de jeux.

Caractéristique physique de cette race de chien

Les beagles sont une race très populaire en raison de leur apparence attrayante. Ils ont une petite taille commode, disposent d’un manteau facile d’entretien et de magnifiques yeux. Le beagle est réputé d’être un chien robuste et solide. Il ressemble à de petits Foxhounds anglais. Il a un corps suffisamment proportionné avec des pattes assez courtes. Il a ainsi l’air d’un basset. La taille de cette race varie entre 33 et 40 cm tandis que son poids oscille entre 12 et 17 kg. Un peu massive, sa tête a un museau carré avec un stop plutôt accentué. Elle a des oreilles larges et tombantes avec une couleur brune ou fauve (voir des photos de Beagle). Par ailleurs, cet animal a des yeux charmants. Ils sont petits et leur couleur peut être noisette ou brune.

Pour ce qui est de son pelage, il est court et plus ou moins dense. Le beagle peut être bicolore, soit blanc et sable ou tricolore, soit noir, marron et blanc. Mais on peut également tomber sur un beagle unicolore (blanc). Pointée en sabre avec une extrémité blanche, la queue de ce chien a une longueur moyenne et est un peu grosse. En dernier lieu, l’espérance de vie d’une telle race est d’environ 15 ans.

Focus sur les caractéristiques comportementales de ce chien

Le beagle, ce petit chien, a un bon caractère. Il est affectueux et tout à fait doux. Il est loin d’être agressif. D’autant plus qu’il est très joueur. Cet animal peut ainsi devenir un meilleur compagnon des enfants. De même, il peut s’entendre sans aucune contrainte avec les autres espèces d’animaux, essentiellement les félins. Aussi, il convient de noter que ce petit chien a horreur de la solitude. À ce propos, il manifeste son mécontentement par un aboiement et un hurlement. Il est donc important de lui trouver un compagnon en cas d’absence prolongée.

Puisqu’il s’agit d’un chien de chasse d’instinct, il est très énergique. Par voie de conséquence, les promenades et les balades sont pour lui des besoins vitaux. En outre, le Beagle est intelligent, mais il est surtout têtu et bien déterminé. Son éducation et son dressage pourront alors être plus ou moins difficiles, d’où l’importance de faire appel à un professionnel d’éducation canine. Cet animal est généralement énergique et enjoué, assertif et indépendant, grand traqueur, entêté et parfois têtu.

À savoir que les Beagles peuvent aussi avoir des tempéraments instables. Généralement, ils sont supposés être une race de chien stable et fiable. Cependant, des instructeurs d’obéissance et des consultants en comportement canin affirment qu’il existe des Beagles craintifs ou névrosés. Pour ceux qui souhaitent avoir un chiot Beagle, ils doivent examiner attentivement le tempérament de ses parents. Pour l’adoption d’un Beagle adulte, il est important de tester son tempérament à plusieurs reprises avant de le ramener à la maison.

Quid de son lieu d’habitation ?

À savoir que ce chien est considéré comme un compagnon idéal pour les humains, surtout pour les familles. Il peut habiter aussi bien dans un appartement que dans une maison dotée un espace en plein air. Il est utile de souligner que les Beagles sont des animaux heureux, doux et énergiques qui s’intègrent bien à toute famille. Ils adorent avoir le sentiment de faire partie de cette dernière et ils ont besoin de beaucoup d’attention et de récréation. Ils aiment aussi les enfants. Les beagles débordent d’énergie et d’endurance.

Cette race de chien protège son environnement sans être agressive envers les étrangers. Le Beagle aboie de manière continue si une personne suspecte s’approche de la maison, ce qui fait de lui un excellent chien de garde. Pour ceux qui adorent les chiens de race, il serait adorable d’en avoir un dans leur foyer. Il est important aussi de souligner que les Beagles ont besoin d’exercices réguliers pour maintenir un état d’esprit sain et ne doivent pas rester seuls trop longtemps. Ils sont célèbres pour le vol de nourriture, qu’elle soit dans la poubelle, sur la table ou partout où ils peuvent la trouver. Certains d’entre eux peuvent être têtus et difficiles à entraîner, mais ils aiment être complimentés et recevoir des friandises. Ils ont aussi besoin d’une main un peu ferme et amicale pour apprendre les habitudes du ménage.

Par ailleurs, le lieu d’habitation d’un Beagle doit disposer d’une clôture de sécurité. Il est nécessaire de souligner que de nombreux Beagles sont des artistes malins qui s’évadent et qui vont au-delà ou sous les grillages en quête d’aventure. Leurs propriétaires peuvent donc avoir besoin de clôtures plus hautes que ce qu’ils pourront imaginer en raison de leur petite taille. Ils ont la capacité de grimper le maillon de la chaîne. Aussi, il est préférable d’enfoncer du fil dans le sol le long de la clôture pour les empêcher de creuser. Les portes doivent avoir des serrures de la plus haute qualité, car certains Beagles peuvent ouvrir les verrous fragiles facilement.

Les critères à prendre en considération avant d’adopter un Beagle

Beaucoup de personnes veulent adopter un Beagle à l’heure actuelle en raison de son apparence très attrayante, mais certaines finissent par le regretter des fois, car ce chien peut être difficile à vivre. Pour ceux qui souhaitent en acquérir un, il faut se poser les bonnes questions et avoir la capacité de lui fournir ce dont il a besoin afin d’éviter les mauvaises surprises. Les fans de ce chien en sont conscients.

  • Le beagle ne tolère pas la solitude

    Tout d’abord, il faut que le futur propriétaire d’unBeagle soit à la maison presque toute la journée, car ce chien ne tolère pas lasolitude. Ensuite, il faut lui donner une cour clôturée vu qu’il a besoin debeaucoup d’exercices après sa maturité.

  • Un besoin d’activités intéressantes

    Des activités physiques suffisantes sontessentielles pour que son Beagle reste assez mince et soit suffisamment fatiguépour dormir avec contentement et ne pas avoir de malice. Les activitésintéressantes stimulent son esprit, comme le sport de chien stimulant, lesjouets pour chiens difficiles, etc. Il a des fois aussi besoin de câlins et decaresses.

  • Des nombreuses obligations

    Pour qu’il puisse rester en bonne santé, son maitredoit être capable de lui fournir un régime riche en viande, fait maison oucommercial. Certes, la viande coûte cher, alors ceux qui souhaitent opter pource petit chien devraient disposer de suffisamment de budget pour sonalimentation et aussi pour traiter les problèmes de santé auxquels les Beaglespourront être exposés. Comme tous les autres maitres de chien, celui d’un Beagledoit être d’accord avec l’excrétion modérée et forte de ce chien. Et il est primordiald’établir une bonne relation maitre/suiveur avec son animal en lui apprenant à écouteret à faire ce que son maitre lui dit.

La relation des Beagles avec son entourage

Il est important de mettre en évidence que les Beagles sont d’excellents camarades de jeu pour les enfants. Ils ont un tempérament patient associé à leur amour du jeu. Et comme pour toutes les autres races de chien, il est recommandé de toujours surveiller son poupon lors de ses interactions avec eux afin de le protéger. Le Beagle est un animal ouvert, équilibré et affectueux, et constitue un chien de famille par excellence. Il s’entend bien avec les autres animaux comme les chats et aime les activités physiques. C’est la raison pour laquelle une famille qui adore le plein air et ces dernières conviendra le mieux à cette race.

Un animal sociable

Généralement, les Beagles s’entendent bien avec tous les animaux et sont amicaux avec tous ceux qu’ils rencontrent. Ils peuvent avoir un instinct de chasseur et se présentent comme des prédateurs de chats, certes, mais ils n’ont pas tous forcément cet instinct. Bien évidemment, chaque chien peut avoir ses propres préférences et son tempérament. Cependant, les propriétaires de Beagle peuvent s’assurer que si leur animal est bien socialisé avec un chat ou un autre chien dès son plus jeune âge, ils doivent bien s’entendre.

Un bon chien de compagnie

À savoir que les Beagles sont de petite taille, beaux, faciles à coiffer, amicaux avec les gens, et pacifiques avec les autres animaux domestiques. Avec leur expression attrayante, il est tout à fait logique que bon nombre de personnes les considèrent comme des animaux merveilleux. Cependant, il est utile de mentionner que les Beagles ont été développés en tant que chiens de chasse. Ils ont besoin de beaucoup plus d’exercices que ce que la plupart des propriétaires leur donnent. C’est la raison pour laquelle il est possible de voir de gros Beagles. Bien qu’ils soient souvent gardés dans des appartements ou des condos en ville, ils ne devraient pas l’être. Ils ont besoin de longues promenades fréquentes et d’une cour clôturée où ils peuvent se dégourdir les jambes. Comme la plupart des chiens de chasse, ils sont dotés d’une surdité sélective. Ils ne reviennent que rarement lorsque leur maitre les appelle.

Zoom sur l’éducation d’un Beagle

Les Beagles sont généralement affectueux et amicaux. Cependant, il faut savoir qu’ils ont été formés pour travailler de manière autonome, ce qui peut les rendre difficiles à éduquer. Pour bien les former à l’obéissance, les propriétaires doivent avoir de la patience, d’une fermeté à la fois souple et de la motivation.
  • Ne pas laisser seul son Beagle

    Il est préférable de ne pas le laisser à l’extérieur sans surveillance, car les Beagles sont enclins à la fantaisie et peuvent être des alpinistes et des creuseurs adeptes. À savoir qu’ils s’ennuient lorsqu’ils sont laissés dehors en hurlant et creusant des trous partout. Il est aussi important de savoir que la plupart d’entre eux sont des chiens qui aiment fouiller. Il faut donc garder les poubelles hors de leur portée et ne jamais poser la nourriture à un endroit où ils peuvent y accéder.

  • Une éducation basée sur le respect

    Une éducation cohérente et persistante, fondée sur le respect est essentielle pour faire face à l’entêtement et la distraction d’un Beagle étant donné qu’il n’est pas facile à former. En réalité, Les Beagles désignent des animaux indépendants qui se moquent bien de faire plaisir à leur maitre. Ils ont besoin d’être récompensés de temps en temps pour les motiver. Même si la nourriture est un excellent facteur de motivation avec ces chiens, trop de biscuits vont les rendre plus gros. Il faut donc éviter de baser la formation de ce toutou sur les aliments, car cela peut le conduire à ne pas obéir que si son propriétaire a un cookie dans sa main. Au lieu de cela, ce dernier doit établir une bonne relation avec son chien, et il est important de lui montrer qui est le vrai maître.

  • Donner plus d’exercices physiques à son Beagle

    Pour ceux qui souhaitent avoir un chien de taille commode, robuste et athlétique, le Beagle est le chien idéal. Mais il faut bien l’éduquer. L’exercice fait partie de l’un des éléments importants pour sa formation. Il aime le jeu et les activités de plein air. Il est donc important de lui fournir assez d’entraînements et de loisirs. Les Beagles ont besoin de plus d’exercices et lorsqu’ils n’en font pas assez, ils deviennent ennuyés, destructeurs, bruyants ou obèses, ce qui crée un stress pour leurs articulations et leur cause des problèmes de santé. Ils ont besoin d’opportunités régulières pour se dégourdir les jambes et courir pour qu’ils restent en bonne santé et en forme.

Les Beagles et la santé

Généralement, les Beagles sont des animaux costauds et en bonne santé, avec peu de problèmes héréditaires et une vie relativement longue. Un Beagle en bonne santé peut vivre aussi longtemps. Cependant, les propriétaires de ce type de chien doivent savoir qu’il peut être confronté à plusieurs maladies. L’épilepsie, les problèmes oculaires et le nanisme sont des problèmes de santé courants. Il est important de nettoyer les oreilles de son animal régulièrement pour éviter les infections.
  • Les maladies courantes chez les Beagles

    Les problèmes oculaires font partie des maladies courantes chez les Beagles comme tous les autres chiens. Ils peuvent attraper les ulcères de la cornée, les yeux de cerisier, la cataracte, le glaucome et les cornées éraflées. Ce sont des maux pouvant les affecter et qu’il ne faut pas prendre à la légère. Des troubles squelettiques, la luxation patellaire, l’épilepsie, les troubles de la thyroïde et les infections de l’oreille peuvent toucher généralement cette race de chien. Pour identifier certains de ces problèmes, il est important de consulter systématiquement un vétérinaire qui peut recommander des tests.

  • La discopathie intervertébrale

    Par ailleurs, la discopathie intervertébrale est une maladie que le Beagle peut attraper. Elle provoque un renflement ou une rupture des disques entre les vertèbres. Elle peut causer des douleurs, des lésions nerveuses et une paralysie. Parfois, ces problèmes sont légers et peuvent être soulagés par le repos en caisse et la prise de médicaments, mais les Beagles atteints de maladies graves peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Si son animal a du mal à marcher, refuse de sauter, ne veut pas manger ou semble anxieux, il devrait être emmené chez le vétérinaire le plus tôt possible.

  • Le Nanisme

    En outre, les propriétaires de Beagle doivent aussi savoir que leur chien peut attraper le nanisme. Connu sous le nom de chondrodystrophie, il s’agit d’un trouble génétique qui provoque des jambes extrêmement courtes. Cette maladie peut aussi affecter la colonne vertébrale et provoquer sa dégénérescence prématurée. La dysplasie de la hanche et du coude fait partie des maladies du squelette les plus courantes observées chez le Beagle. Ce sont des maladies avec lesquelles l’articulation de la hanche ou du coude s’est développée anormalement ou est mal formée. Cette forme anormale empêche les joints et les douilles de se rencontrer correctement, ce qui entraîne un frottement et un meulage au lieu de glisser en douceur.

  • La dysplasie de la hanche ou du coude

    Contrairement à la dysplasie de la hanche où le problème principal est l’instabilité articulaire, les anomalies observées lors de la dysplasie du coude entraînent souvent des fragments d’os et de cartilage se détachant et irritant les tissus articulaires. Au fil du temps, le frottement provoqué par la dysplasie peut causer divers problèmes tels que la douleur, la boiterie et l’arthrose secondaire. Une intervention chirurgicale peut être effectuée pour réparer l’articulation si elle est diagnostiquée avant l’apparition de l’arthrite.

Comment bien nourrir son Beagle ?

Comme tous les autres animaux domestiques, la nourriture est un élément indispensable pour maintenir son Beagle en forme et en bonne santé. Il faudra y faire très attention, car son régime alimentaire est la base d’une croissance adéquate, du maintien de son poids, de son énergie, d’une bonne digestion et de son niveau nutritionnel. Il est donc important de prendre le temps de sélectionner les meilleures nourritures à donner à son chiot, son Beagle adulte ou senior. Les propriétaires de cette race de chien doivent faire preuve de diligence pour suivre les directives d’alimentation appropriées. Tout d’abord, il est utile de souligner que le régime alimentaire d’un Beagle dépend de son âge :
  • Les chiots Beagle

    Chez les chiots Beagle, leur régime alimentaire principal doit être le lait de leur mère pendant 3 à 4 semaines. Au-delà de cette période, ils sont sevrés progressivement avec l’introduction des aliments solides. Il suffit de mélanger un substitut de lait canin avec la nourriture que leur mère a mangée. À la 6e semaine, la plupart des chiots Beagle peuvent prendre une alimentation purement solide. À noter que les nouveau-nés doivent être allaités toutes les deux heures. Au sevrage, il est préférable de leur donner 6 à 8 petits repas par jour.

  • Les Beagles âgés de 8 semaines

    Pour un chiot Beagle âgé de 8 semaines, il est préférable qu’il soit nourri avec la même alimentation qu’auparavant. Le passage à une autre devrait être fait par étapes pour éviter les maux d’estomac. Les anciens et les nouveaux aliments doivent être bien mélangés. Il faut savoir que quand un chien a un emploi du temps bien défini, il se comporte mieux. Et il est préférable de lui inculquer cette habitude dès son plus jeune âge.

  • Les Beagles de 6 mois à 1 an

    À partir de 6 mois environ jusqu’à 1 an, il est important de réduire la consommation de son Beagle à 2 repas par jour, dont un repas le matin, et un en début de soirée. Si son chien est seul à la maison, il est préférable de lui proposer un petit-déjeuner léger, puis laisser une bonne portion de nourriture dans son bol. Des collations et des friandises seront nécessaires pour de nombreuses techniques d’entraînement. Une fois que son alimentation est réduite à 2 repas, il aura suffisamment de place dans son alimentation pour les gâteries supplémentaires qui seront données en récompense.

  • Les Beagles à partir de 1 an

    À partir de 1 an, le Beagle est en train de passer à la phase adulte. Le gain de poids ralentit un peu. Le maitre peut continuer à lui donner deux repas par jour et des récompenses alimentaires au cours des exercices.